Notre Pays a beaucoup d’atouts que les étrangers nous envient parfois (infrastructures, niveau de qualification, protection sociale,…) mais également des caractéristiques qui interpellent ces mêmes étrangers … et il y a de quoi.

Ainsi en est-il des critiques sans fin portées sur le chef de l’Etat.

D’un côté on lui reproche d’être « Jupitérien », de ne rien entendre ni comprendre de ce qui émane des Français. De l’autre, quand il se met à l’écoute de la "Vox populi", qu’il fait œuvre de pédagogie en expliquant sa politique, les critiques fusent de plus belle.

Illustrons par des exemples.

Ce mois de novembre 2018, nous commémorons le centenaire de la signature de l’armistice qui mit fin à la boucherie de la première Guerre Mondiale. Le président décida de consacrer une semaine de déplacements dans des lieux emblématiques du conflit rarement visité et, « en même temps » (il a ça chevillé au corps), de visiter des entreprises, des établissements publics et de rencontrer les Français  afin de les écouter sans filtre. Concédons que ses communicants auraient pu faire l’effort de trouver un nom plus simple et populaire que « Itinérance mémorielle »

Sur quoi les Médias firent-il des focus ?

Sur un petit vieux propret avec son chien le traitant d’escroc et lui « promettant la misère le 17 novembre» avec le blocage organisé par les Réseaux Sociaux, et attisé en sous-main par l’extrême droite (voire La France Insoumise ?), pour le renchérissement des carburants.

Sur un syndicaliste SUD (syndicat bien connu pour sa modération légendaire) de MCA, isolé et conspué par les autres salariés, lui signifiant qu’il n’était pas le bienvenu car il « pompait dans la poche des salariés le fruit de leur travail » Dans la Voix du Nord, des ouvriers regrettaient d’ailleurs que ce soit cet épisode qui ait été retenu par certains médias et non pas les investissements et les embauches qui vont pérenniser le site.

Par une vidéo d’une bretonne l’interpelant à propose du racket fiscal sur les carburants et demandant : « A part payer de la nouvelle vaisselle à l’Elysées et des piscines, qu’est devenu le pognon ? » Cette Jacline Mouraud a d’ailleurs eu les honneurs des plateaux radio et télé. Dans « C à vous » sur la 5, elle a suscité quelques sourires goguenards sur les visages des chroniqueurs et même Jean-Luc Bourdin de RMC, lui qui confond souvent agressivité avec pugnacité et tangente fréquemment  les limites de la bienséance lors de ses interviews, a été obligé de lui signaler (gentiment pour une fois) ses outrances et à-peu-près.

Tout cela est déjà attristant, mais les vieux politiciens chevronnés ne relèvent pas vraiment le niveau. Ainsi Jean-François Copé, à qui un journaliste demandait au JT de 13h son avis sur le périple mémoriel du Centenaire perturbé par les interpellations fiscales de certains Français, se déclarait, "Outré du manque de solennité du Président et du mélange des genres !"

Il est vrai que les pratiques antérieures consistaient bien souvent à organiser « une claque » avec des sympathisants et des encartés aux premiers rangs pour serrer la main du Président et lui dire des mots gentils.

Quand Macron ne dialogue pas en direct avec les Français il est « Jupitérien et déconnecté » Quand il accepte la confrontation (voir l’irrespect) des Français « il manque de solennité » Vous avez dit mauvaise foi ? 

Pour ceux qui essaient de prendre un peu de recul et ne s’informe pas via les Réseaux Sociaux,  il est cependant possible de glaner quelques bribes  de faits démontrés à mettre en perspective.

Concernant le prix des carburants, sur  le site du Monde du 9 novembre, une excellente enquête des Décodeurs fait le point sur le vrai et le faux. https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/11/09/petit-manuel-a-lire-avant-de-debattre-de-la-hausse-des-prix-du-carburant_5381196_4355770.html

On peut trouver par ailleurs une interview d’Yves Crozet, économiste français spécialiste de l’économie des transports, professeur à Sciences Po Lyon et ex-président du laboratoire d’économie des transports (LET).  Il déclare : «L'essence est moins chère qu'il y a 45 ans, si on prend en compte le SMIC. En 1973, le SMIC horaire était à 5,43 francs, et le litre d'essence à 1,69 franc. Donc, pour une heure de SMIC, on pouvait acheter 3  litres d'essence. En 2018, le SMIC horaire est à 9,88 euros, le litre d'essence à 1,53 euro. Résultat : avec une heure de SMIC, on peut acheter 6 litres d'essence." « "Selon une étude, une voiture consommait 10 litres pour 100 kilomètres en 1970. En 2018, les voitures consomment en moyenne 5 litres pour 100 kilomètres. On a donc deux fois plus d'essence (pour 1 heure de SMIC) et deux fois plus de kilomètres (pour 1 litre d'essence), mais il y a en moyenne 2,5 fois plus de déplacement que dans les années 1970.

L’essence est deux fois moins chère et les voitures consomment deux fois moins qu’en 1970 mais les Français parcourent 2,5 fois plus de kilomètres  : au final, le montant total (rapporté au SMIC) dépensé en carburant  est sensiblement équivalent par conducteur. Par contre,  il y avait 13 millions de véhicules en 1970 et 39 millions en 2017 soit trois fois plus. Même si les voitures polluent moins, il y en a trois fois plus qui parcourent deux fois plus de kilomètres : le tonnage de polluants émis est forcément plus important qu’en 1970.

Parlons maintenant de Jacline Mouraud, cette « distinguée économiste » qui mélange pédagogie et démagogie et qui ambitionne de bloquer le Pays, même si on ne sait pas encore quel sera son prochain mot d’ordre.

Le vendredi matin, sur France Inter, il y a une séquence appelée « Le quart d’heure de célébrité » où Frédéric Pommier met à l’honneur un ou une anonyme. Elle était consacrée à "La Jacline" et reprenait des infos. du Point (https://www.lepoint.fr/societe/chemtrails-ectoplasmie-et-degagisme-les-multiples-facettes-de-jacline-mouraud-06-11-2018-2269042_23.php)

On y apprend qu'elle est hypnothérapeute (en statut autoentrepreneur) mais a organisé autrefois des stages "d'ectoplasmie" (ectoplasme : émanation visible produite par un médium) afin d'apprendre à dialoguer avec les morts.

Ses multiples talents l'amenèrent à postuler (sans succès) pour représenter la France au concours de l'Eurovision il y a quelques années.

De même trouvant l'hymne national trop belliqueux, elle en a composé et enregistré un autre qui, hélas, n'a pas été retenu.

Enfin elle est très présente sur Facebook où elle relaie parfois des thèmes complotistes comme les "chemtrails", théorie (fumeuse ?) selon laquelle les trainées blanches laissées par les avions en haute altitude seraient composées de produits chimiques épandus par les gouvernements afin d'anesthésier le sens critique des populations et pouvoir les manipule .

Amis "gilet jaunes", vous vous êtes choisis une sacrée porte-parole !... à moins que ce ne soit elle qui ait choisi son nouveau vecteur de marketing personnel ?