02 août 2019

French Paradox

Les Américains appellent French Paradox, la singularité suivante : bien que les Français apprécient la cuisine roborative mijotée aux graisses animales, consomment du vin en quantité non négligeable et salent leurs plats à leur goût, leur taux de cholestérol est équivalent à celui des habitants d’autres pays industrialisés plus frugaux… et ils sont moins victimes d’infarctus ! Il va peut-être falloir ajouter une nouvelle énigme au chapitre du French Paradoxe. Les médias ont annoncé le 30 juillet que la croissance française au... [Lire la suite]